Conférence " Monuments, rites funéraires et Symboles de la Corse préhistorique : recherches et découvertes récentes " par Franck Leandri.

Publié le par P.P

Conférence programmée à 17h

Conférence programmée à 17h

 

  La commune de Zonza et la bibliothèque, ont l'honneur de recevoir

 monsieur Franck Leandri,
 Conservateur Général du Patrimoine et Directeur Régional des Affaires Culturelles,

pour une conférence :

" Monuments, rites funéraires et Symboles

de la Corse préhistorique : 

recherches et découvertes récentes " 

 Mercredi 18 mai 2022 à 17h00
 Salle du Conseil, Mairie Annexe de Santa-Lucia

 

Archéologue de formation, conservateur en chef du patrimoine, préhistorien et protohistorien,
notre hôte occupe, au sein du ministère de la culture, les fonctions de directeur régional des affaires culturelles de Corse depuis 2018. (DRAC).

Passionné et nourri d'archéologie, Franck Leandri prévoit de clore sa journée de travail avec nos élus et leurs équipes techniques en présentant le dernier ouvrage édité sous sa direction :

L'Atlas Archéologique de la Corse, L'Alta Rocca,

deuxième hors-série de la collection ORMA,
aux éditions Alain Piazzola, paru en 2021.   

 

Disponible à la bibliothèque municipale de Santa Lucia et dans les bonnes librairies, ce remarquable ouvrage rend hommage à l’un des pionniers modernes insulaires, François de Lanfranchi, mais aussi à tous les contributeurs, scientifiques du passé ou spécialistes contemporains qui compilent des travaux nombreux et minutieux.

Outil de sensibilisation, l’Atlas peut être lu par le plus grand nombre mais s’adresse également aux « décideurs » en vue de gérer conjointement la gestion, l’aménagement, la préservation du territoire et de ses ressources.

Ce volume, fruit d’une collaboration multiple (Etat, Collectivité de Corse, Communauté de communes de l’Alta Rocca, chercheurs et spécialistes en disciplines diverses…) rend compte de la richesse historique, des traces et de l’évolution des populations insulaires.

 

     Une évolution de la recherche qui tend à la spécialisation, des méthodologies pluridisciplinaires

Lors d’un état des lieux figurant dans CORSE DES ORIGINES paru en 1994, les contributeurs, dont Monsieur Leandri, répertoriaient 500 sites archéologiques. Aujourd’hui, l’Atlas actuel en dénombre plus de 7000 et rassemble toutes les découvertes accumulées depuis toutes ces années à travers les strates de notre passé et de cette terre !

Loin de tous les clichés romanesques, ces spécialistes sont des professionnels aguerris aux manipulations techniques sur le terrain aux études en laboratoire.

Pour exemple:  

  • Prospection aérienne ou terrestre, géomorphique, géophysique, sous-marine géophysique ou robotisée
  • Fouilles
  • Sondages d’évaluation
  • Analyse ADN ou isotopique etc….

Le but étant de prendre en compte « des sphères d’échanges » qui inscrivent l’île dans son environnement méditerranéen et européen afin de comprendre et de compléter notre compréhension de l’organisation sociale et des relations culturelles de ces sociétés anciennes.

En un mot, passionnant!

A noter également, la parution de

Archéologie en Corse, Vingt Années de recherches,

paru en janvier 2022, sous la direction de Céline et Franck Leandri,

aux éditions errance.

Disponible également à l'emprunt, " les actes du colloque (recensés dans ce volume) font le point sur les principales avancées scientifiques tant à destination des scientifiques que du grand public (...) et nous invite à observer l'île à travers le temps dans son contexte méditerranéen."

 

Également à découvrir à la bibliothèque, paru en janvier 2018, chez Piazzola, APPIETTO, Mémoire d'un territoire dont voici les premières lignes de la quatrième de couverture:

"En raison de son large territoire étiré depuis les contreforts du Monte Gozzi jusqu'au golfe de Lava, sur près de 35 km2, la commune d'Appietto livre des témoignages singuliers d'occupations humaines depuis cinq millénaires. De la presa (plaine), au circolo (village) jusqu'au foresto (zone montagneuse), le territoire offre une structuration propre à chaque période : replats de collines et abris sous roches dès le Néolithique, chaos rocheux et éperons à la Protohistoire, plaines alluviales et littorales durant l'Antiquité, proéminence rocheuse du Monte Gozzi et lignes de crête au Moyen Âge. (...)"

 

 

 

 

 Et pour aller plus loin quelques liens utiles:

 

TRACES Laboratoire de recherches 

 

Institut National des Recherches Archéologiques Préventives

  https://www.inrap.fr/frise-chronologique-generale-8962                                                                            


 

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article